De plus en plus de clients RFID choisissent les MLE HF de Contrinex avec IO-Link. Cela n’est en rien une surprise pour Norbert Matthes, responsable des ventes techniques chez Contrinex Sensor GmbH en Allemagne et spécialiste des ateliers RFID. Qui donc de mieux pour répondre à nos questions et expliquer l’attrait particulier des MLE avec IO-Link?

1. Quelles fonctionnalités de notre MLE avec IO-Link sont particulièrement attrayantes pour les clients?

Souvent c’est le choix des modes de fonctionnement qui est le facteur décisif. Outre le contrôle direct du MLE en mode IO-Link avec des commandes de lecture/écriture telles que “scan UID”, “scan user data” et “scan read / write command”, les MLE IO-Link disposent d’un mode de travail IO standard : le mode SIO. Dans ce mode de fonctionnement, les 2 sorties de commutation binaires sont commutées par des conditions prédéfinies, à savoir «Présence de tag» ou «Comparaison de bloc de données». Le capteur effectue alors cette opération de manière totalement autonome, ce qui en fait un capteur intelligent.

2. Quels sont les atouts concurrentiels de notre MLE avec IO-Link?

Ce sont certainement les modes de fonctionnement déjà décrits par IO-Link et SIO. L’interface air communique avec les étiquettes ISO 15693 avec des tailles de bloc à 4 octets et à 8 octets. En outre, c’est la bibliothèque de blocs fonctionnels qui simplifie l’intégration de Contrinex IO-Link MLE. Les blocs fonctionnels étant disponibles sous forme de blocs simplifiés, aucune connaissance supplémentaire de la séquence de protocole exacte et de la zone de mémoire n’est nécessaire. Ceux-ci sont déclenchés de manière automatique par le bloc fonctionnel.

3. Selon vous, quelle est l’importance des MLE avec IO-Link pour Industrie 4.0?

Industrie 4.0 vise à pousser l’automatisation à un niveau encore plus profond. Par exemple, la communication intégrée dans l’automatisation de l’usine permet de collecter ou de fournir des informations aux objets, aux machines, etc. au moyen de technologies clés telles que IO-Link ou RFID. Par conséquent, ces technologies permettent la transformation numérique des chaînes de valeur. IO-Link et en particulier RFID sont des catalyseurs de l’industrie 4.0.

Ces deux technologies de communication se trouvent désormais liées au sein d’un seul appareil. Avec la communication par RFID (ISO 15693) à l’interface radio et par IO-Link (ISO 61131-9) au connecteur M12, les MLE IO-Link de Contrinex réunissent deux des principales normes de communication d’Industrie 4.0.

Ils fonctionnent essentiellement comme une passerelle IO-Link-to-RFID pour Industrie 4.0.

4. Quelles sont les nouveautés à venir prochainement chez Contrinex?

Contrinex travaille constamment à l’amélioration de ses gammes de capteurs et de produits RFID. Ainsi, pour augmenter la distance en lecture/écriture et la flexibilité, un MLE sera bientôt disponible en forme cubique C44 : 40 x 40 mm – un format populaire sur le marché de la RFID. La taille permettra une plus grande distance en lecture/écriture et la tête pivotante offrira plus de flexibilité à l’utilisateur. Ces MLE seront également disponibles pour IO-Link ainsi que pour ContriNet. Les bibliothèques de blocs fonctionnels peuvent également être utilisées avec le MLE C44.